vieux métiers & outils d'antant

Photo enclume   Photo personne dans les champs

Les vieux métiers de la Semois

L' Agri-Musée de Rochehaut ne se contente pas de faire la part belle aux seuls métiers de l'agriculture. Il invite à redécouvrir un échantillon plus que représentatif des activités qui occupaient les habitantes et habitants de la vallée de la Semois par le passé.        

C' est ainsi que de véritables mises en scènes, avec décors, mannequins, illustrations, films, outils... offrent de se faire une idée assez précise des activités du charron, du réparateur de machines, du forgeron, du bûcheron, du fabricant de charbon de bois, du débardeur, du fendeur d'ardoises (le scailton), du mineur (le scailteux), du planteur de tabac, du meunier, du boulanger, des lavandières, du tueur de cochon, des pompiers...

Photo personne qui fauche

Les outils d'antan

De tous temps, l'être humain a fait preuve d'ingéniosité pour concevoir des outils destinés à l'aider dans ses tâches de la vie quotidienne : pour la chasse, la pêche, la cuisine, le travail des matières (pierre et bois),...

L' homme a de longues années durant fait appel à la force animale pour rendre moins pénibles, et plus rapides à réaliser, les tâches liées au travail de la terre. Pour ne citer qu'un exemple, le puissant cheval de trait ardennais a longtemps été un des alliés les plus appréciés de nos agriculteurs.

L' Agri-Musée rassemble une collection exceptionnelle, probablement unique en Europe, de vieux outils de la vie rurale en Ardenne. Ceux-ci sont répartis sur les trois étages du musée afin d'illustrer au mieux les activités auxquels ils sont liés.

Photo tracteur

des pièces exceptionnelles

Quelques pièces exceptionnelles, certaines uniques au monde, sont visibles à l' Agri-Musée : un tracteur à vapeur Buffalo Pitts de 1882, une "locomobile" à vapeur de marque Vandeuvre de 1907 et un tracteur Fordson sur roues en fer, la batteuse Massey-Harris et son lieur de 1899, les Hard Parr, Farmal Regular et autre John Deere...

 

C'est à Luc Boreux, frère de Michel et Marc, que revient la responsabilité de faire fonctionner cet étonnant musée. Et c'est Francis Hénin, surnommé "Tractoman", un ami marchois de Luc, qui entretient le musée, et en particulier toutes ses nombreuses pièces en mouvement.

Une machine à remonter le temps

Personne sur une calèche

 

En déambulant dans l' Agri-Musée ouvert en 2008, le visiteur est invité à remonter le temps et à évoluer dans un autre monde en traversant les étapes de la vie agricole du passé.

 

Une impressionnante "machinerie", invisible aux yeux du visiteur, fait fonctionner plusieurs anciennes machines agricoles. L' étonnement se mélange au respect en découvrant la maison du fermier mais aussi de ses contemporains dont les activités étaient pour la plupart liées à la terre.

 

Et ce au travers de scènes de cette ruralité exigeante qui fut celle de nos ancêtres : menuiserie, forge, travail de l'ardoise, meunerie, boulangerie, charronnage, bourrellerie, lavandières... et même un arsenal de pompiers ! Le tout sur trois niveaux et plus de 1600 m².

Top